Nouvelles technologies : initiative privée pour emmener la technologie 4.0 en entreprises

Pr Mbang Sama

L’ingénieur Mbang Sama, fondateur de Digital Transformation Alliance (DTA) a des yeux qui brillent lorsqu’il parle de la super puissance de la technologie 4.0. «   Les technologies de digitalisation, la révolution industrielle 4.0, c’est la manne qui tombe du ciel pour le Cameroun, pour l’Afrique. Nous sommes capables de démarrer aujourd’hui et de réduire considérablement le temps prévu par l’émergence en 2035 d’au moins cinq ans de telle façon qu’en 35, nous soyons déjà très loin avec une valeur ajoutée pour notre économie pour la santé, l’agriculture, l’énergie, l’urbanisation. »

Figure marquante de la diaspora camerounaise en Allemagne, voix audible et respectée chez Mercedes où il est                 présent parallèlement, le patron de DTA est venu à Douala le 5 octobre 2020 rencontrer le plus important mouvement patronal –le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam)- afin d’expliquer aux capitaines d’industrie la portée de la technologie 4.0. Celle-ci est capitale dans tous les domaines économiques. « Toutes les entreprises sont les bienvenues, tous les secteurs sont les bienvenus puisque les technologies que nous avons sont transversales, les mêmes utilisées en automobile sont appliquées à la santé, l’agriculture, l’urbanisation », explique l’ingénieur Mbang Sama.  

Le Gicam, par la voix de André Kwam, représentant du président du Gicam à cette rencontre et par ailleurs membre du conseil d’administration de ce patronat, salue l’initiative, ce d’autant plus que le premier patronat du Cameroun ne voile pas son exhortation à l’endroit de tous les industriels à se mettre à la page de la technologie innovante.

Les promoteurs de DTA vont s’appuyer sur l’expertise technologique de l’IAI Cameroun, Iftic-Sup, Dassault Systèmes, entre autres. «   Le monde digital qui s’annonce n’attendra pas les retardataires. Il faut donc qu’il y ait ce type d’initiative pour que  notre pays et toutes ses composantes s’arriment effectivement à cette nouvelle vision digitale. Le Pr Mbang Samba a pu emmener au Cameroun cette machine éthologique qui est composée de hauts responsables de Dassault Systèmes,  et bien d’autres institutions connues pour que la jeunesse camerounaise puisse ainsi bénéficier de ce symbole vivant qui va peut être faire de l’Afrique le nouvel eldorado du numérique pour le monde », observe Armand Claude Abanda, représentant résident de l’IAI Cameroun.

A.O

Partager

Read Previous

Communication sociale : le magazine « Investisseurs » fait son entrée dans l’espace média africain

Read Next

Logements : Les yeux doux de Ketcha Courtès aux promoteurs immobiliers

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More