Industrie : selon Dangote, les chantiers de la CAN au Cameroun ont permis à sa cimenterie de réaliser de très bonnes affaires

Le top management du Groupe Dangote ne voile pas sa satisfaction au terme de ses opérations de vente au 31 décembre 2020. « Nous estimons que la production totale du ciment au Cameroun est inférieure à 3,5 millions de tonnes en 2020. Toutefois, l’on constate une forte demande de ce matériau à la période sous revue, notamment dans les BTP. Ces demandes en ciment englobent la construction des routes, des stades et des hôtels en préparation à la Coupe d’Afrique des Nations. Malgré la chute des prix du pétrole et le fort effet négatif du covid-19, cette pandémie n’a pas significativement eu un impact sur le marché du ciment », observe les rédacteurs du rapport annuel des activités du Groupe Dangote, qui se penchent-là sur le cas du Cameroun.

Les responsables de Dangote vont plus loin dans ce rapport mis au point le 23 mars 2021, pour dévoiler le nombre de tonnes de ciment que leur multinationale a vendues au Cameroun. « L’entreprise a réajusté son mode opératoire en lien avec ses défis. Notre usine, qui a une capacité de production de 1,5 million de tonnes, approximativement, a vendu 1,3 million de tonnes de ciment en 2020, soit une augmentation de 17,2 % par rapport à 2019. Nous estimons occuper 38 % de parts de marché à la période sous revue. »

Le Groupe fait donc un classement, allant des salaires dépensés aux taxes et impôts dans divers pays africains où il opère. Coté ventes de ciment, le Cameroun est le 3e marché où Dangote s’est bien porté. Le Sénégal est le deuxième marché où   le Groupe a écoulé  à 1,59 million de tonnes de ciment, en hausse de 7,5 % par rapport à l’exercice 2019. La filiale au top du classement est celle de l’Éthiopie, où les ventes de Dangote ciment affichent un total de 2,1 millions de tonnes, en hausse de 8,7% par rapport à l’exercice 2019.

L’heure est partout au vaccin anti covid. Ce qui pourrait donner plus de tonus à l’économie africaine. Dangote se frotte déjà les mains. « Le vaccin pourrait permettre à l’économie de mieux se porter, comme le prédit le Fonds monétaire international, qui table sur une croissance de 3,2 % en 2021. Dangote ciment est bien positionné pour capter et absorber toutes les demandes conséquences de ce relèvement de l’économie. Nous avons observé cela à la seconde moitié de 2020 et espérons que cela va se poursuivre en 2021. Avoir des employés, nos clients, nos partenaires et toute notre communauté sains et saufs est le souci permanent de Dangote. Nous avons dépensé en moyenne 5,8 millions US pour la santé et la sécurité de nos employés, nos clients et nos différentes communautés. »

Aloys Onana  

Partager

Read Previous

SODECOTON : bientôt la construction d’une 3e huilerie qui traitera 300 tonnes de graines de coton par jour

Read Next

Transport aérien : Simb Airlines Corporation dans les airs

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *