Gestion publique : via l’application « portrans.cm » le ministère des Transports renforce la lutte contre les véhicules non dédouanés

Le ministre des Transports (Mintrans) Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe renforce la lutte contre les véhicules non dédouanés. Dans une note en date du 26 mai 2021, les délégués régionaux du Mintrans sont appelés à procéder désormais au rejet systématique de tout dossier de demande d’immatriculation contenant un document douanier manuel, leur indique-t-il.

Il s’agit d’une décision qui vise à respecter les dispositions de la note de service n°322/Minfi/DGD du 31 août 2020 portant sur les procédures de dédouanement des véhicules et autres matériels roulants importés par voie terrestre au Cameroun.

Le numérique est désormais au cœur des procédures des dédouanements de véhicules. La douane effectue des contrôles sur le territoire pour traquer les contrevenants. Et pour maximiser la transparence dans la délivrance des cartes grises manuelles comportant quatre chiffres, le patron du Mintrans exige avoir lesdits dossiers au préalable, ce qui lui permettra de procéder à des vérifications liées à la conformité des documents déclarés et leur lien avec leur statut douanier des véhicules concernés.

Par ailleurs, l’on devra travailler dans tous les cas de demande d’immatriculation des véhicules en se référant à l’application www.portrans.cm , une plateforme mise en place par la douane camerounaise.

Reine Kouna

Partager

Read Previous

Management : après le décès du fondateur de FINEXS Voyages, sa veuve prend les rênes à titre provisoire

Read Next

Aménagement urbain : UBA Cameroon accorde un prêt de 3,2 milliards de FCFA à la mairie de la ville de Douala

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *