Financements : le gouvernement débloque 45 milliards de FCFA pour aider ENEO à régler ses dettes

Le Directeur général d’Energy of Cameroon (ENEO) souhaite que ces fonds soient palpables dans de meilleurs délais.

Le gouvernement redoute que les délestages ne soient plus visibles que les matches qui devront se jouer du 04 au 25 avril 2020 lors Championnat d’Afrique des nations (CHAN). C’est pourquoi, annonce le Directeur général dans une interview accordée à  energies-media.com, dans le cadre des concertations conduites par le Premier ministre, décision a été prise de régler un premier lot de factures certifiées pour un montant total de 45 milliards par l’émission d’Obligations du Trésor Assimilables (OTA) permettant l’injection d’argent frais dans les caisses d’ENEO. « Cette opération, que nous souhaitons voir aboutir dans les meilleurs délais, permettra l’apurement partiel des dettes des fournisseurs d’énergies et de combustibles, et assurer l’approvisionnement régulier en combustibles avec à l’horizon les périodes sensibles », confie Eric Mansuy, Directeur général d’ENEO, qui évoque par là la gestion des dernières élections municipales et législatives qui ont lieu le 9 février 2020 et surtout, la prochaine compétition sportive évoquée plus haut.

Parmi les entreprises auxquelles ENEO doit d’importantes sommes d’argent, figure Tradex. Qui attend tranquillement ses 48 milliards de FCFA. Le montant des dettes cumulées de l’entreprise en charge de la production de l’électricité au Cameroun reste encore « très important et s’élève à plus de 180 milliards au 31 décembre 2019 dont 63 milliards pour les seules entreprises publiques et/ou à capitaux publiques », explique le patron d’ENEO. Les besoins d’investissements de cette entreprise sur la période 2020-2031 sont estimés à 521 milliards. « Seul l’assainissement durable des finances du secteur de l’énergie permettra le retour de la confiance des investisseurs et la levée des fonds nécessaires à ces investissements », se convainc Eric Mansuy.

Albright Fandono

Partager

Read Previous

Industrie musicale : Etienne Bakaba, le prêtre qui rêve de créer un cabaret gospel

Read Next

Corona virus : les navires en provenance des pays à risque sommés d’attendre 14 jours à la bouée de base

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *