ENEO : 800 millions de FCFA perdus en deux mois à cause des feux de brousse

Energy of Cameroon (ENEO), l’entreprise en charge de l’électricité est depuis janvier 2021 aux prises avec des feux de brousse. Les conséquences financières sont très élevées. « Sur le plan financier, le coût est astronomique. Il faut prendre en compte des dépenses relatives aux travaux de remplacement des supports et accessoires détruits et le manque à gagner pour Eneo du fait de l’impossibilité de commercialiser l’énergie produite pendant la durée des incidents. Globalement, dans les différentes régions touchées en deux mois, les dégâts pour Eneo sont de l’ordre d’au moins 800 millions de francs CFA », se désole l’entreprise.

Les villages et localités champions dans ce désordre sont répertoriés et souffrent ou ont souffert de l’absence d’électricité. Il s’agit notamment Yabassi, Ngambé, Nsimalen, Nyom, Dibombari, Nanga Eboko, Nsimalen, Bertoua, Kumba, Mamfe, Yabassi, Nkongsamba, Axe Mvoutessi-Sangmelima, Axe Ekombitié-Nkolmetet, Ebolowa entre autres.

En dehors des conséquences financières proprement liées aux charges d’ENEO qui doit reconstruire tant de réseaux abimés qui ne figuraient pas dans les programmes d’investissement prévus, l’on ne manque pas de relever l’inconfort des familles qui subissent de façon prolongée l’absence d’électricité parce que la ligne alimentant leur localité est indisponible. La qualité de service et la qualité de la relation entre Eneo et ses clients se détériorent, sans oublier des pertes de divers ordres enregistrées chez des opérateurs économiques. « Il est important que les feux de brousse cessent », indique-t-on. Car « l’interpellation des individus responsables des feux de brousse ou des actes de vandalisme pour répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes », gronde la compagnie d’électricité qui, depuis janvier 2021, a déjà perdu autour de 200 poteaux  effondrés sous la furie de ceux  feux prémédités.

Aloys Onana

l’interpellation des individus responsables des feux de brousse ou des actes de vandalisme pour répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes

Partager

Read Previous

Santé publique : Nestlé Cameroun se penche sur la question du sel à consommer par chacun de nous

Read Next

Côte d’Ivoire : Téné Birahima Ouattara, un fin connaisseur de l’économie à la Défense par intérim

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More

Read More

Read More