Covid-19 : la SABC installe 05 lave-mains à Douala 1er

Le maire de Douala 1er, ses collaborateurs et l’équipe de la SABC

La bataille contre le coronavirus ne retombe pas. La Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC) apporte son apport à la protection des vies humaines. « Il s’agit de 100 cubitenaires, c’est-à-dire 100 stations de lavage des mains reparties à travers le territoire national. Le message que le groupe SABC envoie à travers cet acte citoyen est qu’il soutient ses communautés, il est engagé pour lutter fermement contre le coronavirus et cette action vient en accompagnement à tout ce qui a déjà été fait, et tout ce qui est dans le pipe », déclare Alexandre Hidjop, responsable communication externe de la SABC. Une entreprise brassicole qui annonce ses actions contre le coronavirus au sein de 33 hôpitaux à travers le pays. Ceux-ci reçoivent des dons en équipement sanitaires. L’appui de cette entreprise est également annoncé dans 28 prisons du Cameroun, où des dons et denrées alimentaires sont servis.

A Douala 1er, la SABC a placé 05 cubitenaires. Le premier a été installé le 8 mai au marché Saker en présence de Jean Jacques Lenguè Malapa, le maire de la commune d’arrondissement de cette unité administrative. « Il est évident que dans la lutte contre le covid-19, les pouvoirs publics, la commune, l’administration ne peuvent pas seuls venir à bout de ce mal, toutes les initiatives comme celles des brasseries du Cameroun sont les bienvenues. Celle de la SABC est l’exemple de ce partenariat public-privé dont on parle tant, nous sommes heureux que Douala 1er ait bénéficié de cinq cubitenaires que nous avons placés dans différents endroits de la ville », souligne-t-il.

C’est à un endroit stratégique que le premier cubitenaire a été placé : l’on y trouve un carrefour, une pharmacie et un marché t des maisons d’habitation, tous donc, des endroits très fréquentés par la population. « Nous n’arrêterons pas nos efforts pour endiguer ce mal. Nous continuions notre sensibilisation pour mettre en place les mesures barrières que nous connaissons aujourd’hui », confie le maire. La stratégie de ravitaillement du cubitenaire est définie, la Camwater dispose d’une installation dans le coin, tout comme elle peut venir fournir directement de l’eau s’il y a nécessité.

La zone est fréquentée par de nombreuses personnes. Le challenge est donc de garder cette installation en parfait état. Le maire invite les usagers à faire leur possible afin que cette aide ne soit pas dénaturée.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

Financements : le gouvernement mobilise 8,9 milliards de FCFA

Read Next

Impôts : 537 milliards de FCFA collectés au premier trimestre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *