Cotisations CNPS : 30 % des établissements publics ne sont pas en règle

La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) est certes solide financièrement tel que le clame le top management. Pourtant, dans ses livrets, il existe de nombreuses entreprises qui, depuis 2015, ont pris du plaisir à ne plus verser les droits de leurs salariés.  « La dette des entreprises pour résumer a augmenté de 123 % du  31 décembre 2015 au 31 décembre 2019. Elle a plus que doublé. Par domaine d’activités. La quasi-totalité concerne les PME, cela ne signifie pas que les grandes entreprises sont moins impactées. Carrément un très grand nombre, carrément 30 % d’établissement publics administratifs ne sont pas en règle. Des raisons, nous en avons quelques unes », déclare Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, le directeur général de la CNPS.

Qui a donc, depuis peu, engagé une campagne de sensibilisation afin d’emmener les mauvais payeurs à se mettre en règle. Les mauvais payeurs de la CNPS sont dans tous les domaines économiques. Mais, « certains plus que d’autres, comme la communication, (les media) sont parmi les plus mauvais payeurs. Les stations de service, les transporteurs etc. », confie le DG de la CNPS. Depuis 2015 à cette année, les partenaires mauvais payeurs doivent 5 milliards de FCFA à cette entreprise en charge de préparer de paisibles vieux jours aux travailleurs affiliés dans ses livrets.

Aloys Onana

Partager

Read Previous

22 septembre 2020 : le courage des ‘’marcheurs’’ s’enterre dans un cimetière

Read Next

Gratification : un prix d’excellence à Ernest Mpocko, maire de la commune de Bonaléa

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read More