Accompagnement : des dons d’une valeur de 175 millions pour lutter contre le covid-19

Des dons d’Eneo à l’hôpital général de Douala

Energy of Cameroon (Eneo) est convaincue d’un fait. « Nous savons tous que la pandémie du covid 19 n’est pas terminée, le risque de résurgence est toujours là », indique Eric Mansuy, directeur général d’Eneo. Qui a, le 29 octobre, offert à l’hôpital général de Douala un don constitué 75 oxymètres, 3 respirateurs de réanimation et des soins intensifs et 3 moniteurs multi paramétriques de réanimation.

L’hôpital général de Douala dispose d’environ 700 personnels, parmi lesquels 400 paramédicaux, 105 médecins, appuyés par un personnel administratif. Il effectue en moyenne 8000 hospitalisations par an, et reçoit 154 brûlés en douze mois. La remise des dons d’Eneo est saluée. « Je suis très fier au nom d’Energy of Cameroon de mettre ce matériel à l’hôpital général de Douala. C’est un hôpital avec lequel nous avons l’habitude de travailler. Ce matériel – des oxymètres, des multimètres, et des appareils d’oxygénothérapie vont être utiles pour lutter contre cette pandémie et lutter aussi contre les autres maladies », salue Pr Henry Luma, directeur général de cet hôpital de première catégorie.

Eneo évalue à 175 millions de FCFA le coût de son appui offert à certains hôpitaux où elle dispose des installations stratégiques à savoir la commune de Kousseri, Lagdo, Banyo, Bétaré Oya, Olamzé, Meyomessala, Edea 1er, Massok Song loulou, Bafoussam 3e et Limbe 2e.

A Douala, Eneo a également signé un partenariat avec l’hôpital général. « Ce partenariat entre en droite ligne avec notre approche de responsabilité sociétale dont l’une des exigences est la contribution au développement durable des communautés. Parce que nous évaluons aussi nos performances à nos parties prenantes et à notre rôle social. La collaboration envisagée, ici, vise à contribuer, à améliorer la qualité du service offert par l’hôpital général de Douala à ses patients. Ce qui devrait naturellement bénéficier aux agents d’Eneo et à ses clients », a déclaré le directeur général d’Eneo.

« Ce don, dans un premier temps, c’est pour le covid. Ces équipements vont nous permettre non seulement de réduire la mortalité et la durée de séjour en hospitalisation mais aussi d’améliorer les pronostics des malades », explique Pr Henry Luma.

Roger Powell Messasa

Partager

Read Previous

Droits de douane par téléphone : la BEAC brise les rêves du Minfi et du Minpostel

Read Next

Tradex: opportunités d’affaires pour investisseurs dans nombreux domaines économiques

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *