Home » Mobilité des personnes et de biens : le transport aérien en Afrique centrale au cœur d’un forum qui se tient à Douala

Mobilité des personnes et de biens : le transport aérien en Afrique centrale au cœur d’un forum qui se tient à Douala

by EDC
0 comment

Dans un rapport rendu public en 2015, la Banque africaine de développement (BAD) mettait sous les feux des projecteurs la situation du transport aérien en Afrique centrale. Selon la BAD, ledit transport contribue à hauteur d’environ 10 milliards USD au PIB du continent. « On estime que dans les 20 prochaines années, près de 6 millions d’emplois en Afrique dépendront du transport aérien. En 2012, les aéroports africains ont traité 164 millions de passagers soit 7 % de plus qu’en 2011. 66 % de ce trafic est un trafic intercontinental. La part de l’Afrique dans le transport aérien mondial est cependant négligeable. Elle se situe à 2,6 % du trafic global. Et, celle de la région Afrique de l’Ouest et du Centre est mineure dans le trafic aérien africain, même si quelques transporteurs, comme Asky ou Arik Air, émergent depuis ces dernières années. »

La BAD soulignait que la région ne s’est toujours pas remise de la disparition d’Air Afrique qui assurait une grande part des trafics. Pourtant entretemps sont nés la Zone de libre-échange continentale (Zlecaf), ainsi que d’autres chocs économiques qui ont leurs racines au-delà de l’Afrique et qui mettent sérieusement à mal la production et la consommation des richesses, à l’instar de la guerre entre la Russie et l’Ukraine en cours depuis février 2022 et le Covid 19. Tout à côté, de nombreux pays de la sous-région disposent d’un ministère dédié à l’intégration, pendant que le verrou qui entoure les visas est menacé de sauter, même si la question est évoquée du bout des lèvres.

Des situations qui interpellent et qui sont au cœur de la  Conférence internationale sur le transport
aérien en Afrique centrale (CITAC), organisée par Bekolo&Partners du 18 au 19 janvier 2023 à Douala, Best western hôtel, sous le thème « Comment dynamiser le transport
aérien en Afrique Centrale ». Les inscriptions pour ces travaux se font sur www.citac2023.cm .

La CITAC a pour objectifs  de rechercher les causes des faiblesses des compagnies nationales, examiner les causes du faible niveau de qualité de services, proposer des solutions pratiques aux acteurs du domaine notamment les institutions publiques et privées, institutions financières, gouvernements, dirigeants, contrôleurs, conseillers etc.

A.O

You may also like

Leave a Comment

Economie du Cameroun

Bulletin d'Information

Abonnez-vous à notre newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles publications. Restons à jour!

Articles Récents

@2022 – Tous Droits Réservés. Conçu et Developpé par DesignItechs
LinkedIn20
LinkedIn
Share
Instagram
×

Bienvenu sur notre site

Cliquez juste en dessous pour discuter

×