Home » Électricité : pour la disponibilité du courant électrique pendant la Coupe du monde et permettre de passer les fêtes de fin d’année, Eneo interpelle le gouvernement pour empêcher une grève « illégale » de ses sous-traitants

Électricité : pour la disponibilité du courant électrique pendant la Coupe du monde et permettre de passer les fêtes de fin d’année, Eneo interpelle le gouvernement pour empêcher une grève « illégale » de ses sous-traitants

by EDC
0 comment

La « grève » débutée le 14 novembre dernier, explique Patrick Eeckelers, directeur général d’Eneo [photo) est illégale. Quatre raisons sont avancées dans un courrier daté du 16 novembre 2022 adressé à Gaston Eloundou Essomba, ministre de l’Eau et de l’énergie (Minee) : aucune notification relative à ce mouvement d’humeur n’a préalablement été faite à l’endroit d’Eneo. Les motifs de ce mouvement ne sont pas connus de l’énergéticien.

 Mais, suppose le courrier envoyer au gouvernement, il pourrait s’agir des désaccords sur les prix des branchements et d’appels d’offres, pendant que de nombreuses séances de travail sont tenues avec l’Association des sociétés d’électricité et eau du Cameroun (Aseelec), à la manœuvre du débrayage. « Les opérateurs, las d’obtenir de leurs pairs  la  mobilisation souhaitée, envisageraient de s’en prendre aux autres entreprises qui continuent de travailler sereinement. Ce qui renforcerait la posture déstabilisatrice qui est la leur », analyse le document qui attire l’attention du gouvernement.

C’est donc au regard de la situation de forte amplitude en téléchargement de cette « grève » qu’Eneo tire la sonnette d’alarme du gouvernement. « Eneo vous prie, monsieur le ministre, d’intervenir pour empêcher que ces velléités ne constituent finalement un objet de trouble à l’ordre public surtout dans ce contexte de tenue de la Coupe du monde de football et des fêtes de fin d’année. »

Nœud du problème

Le nœud du problème repose sur un nouveau contrat que l’énergéticien Eneo a mis en place relatif aux prix de branchement « basse tension » et d’appels d’offres y relatifs. Une question déjà réglée de manière « transparente » dans des séances de travail tenues, y compris en présence du Minee. Ce qui a emmené de nombreuses entreprises à postuler et bien plus, à être adjudicataires de marchés conformément aux règles communément arrêtées.

Les avantages de ce nouveau mode de fonctionnement sont à la pelle : l’amélioration des conditions de traitement des personnels de ces entreprises sous-traitantes [salaires améliorés, couverture CNPS, assurance maladie], une amélioration de la qualité de perception [moins d’arnaques, meilleure gestion des délais de branchement, plus de confiance].

La nouvelle idée que redoute, tel le covid 19 l’Aseelec, a pour but de prévenir une augmentation du coût d’accès à l’électricité aux ménages modestes induite par des prestations onéreuses « Comme pour la relève hier, la réforme des rapports avec les prestataires en charge de l’exécution des branchements a consisté à la sélection des entreprises pour satisfaire à la fois les exigences de performances opérationnelles et de management des ressources humaines », explique-t-on au Minee

Le courrier ajoute : « Les entreprises sélectionnées ont accepté de s’aligner sur la nouvelle offre d’Eneo. Si les entreprises s’engagent, c’est que les conditions proposées sont viables et leur conviennent », souligne Eneo. Une entreprise « convaincue » que la démarche va, « à terme améliorer  la performance des agents et la satisfaction des clients. »

Aloys Onana

You may also like

Leave a Comment

Economie du Cameroun

Bulletin d'Information

Abonnez-vous à notre newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles publications. Restons à jour!

Articles Récents

@2022 – Tous Droits Réservés. Conçu et Developpé par DesignItechs
LinkedIn20
LinkedIn
Share
Instagram
×

Bienvenu sur notre site

Cliquez juste en dessous pour discuter

×