Home » Transport aérien : six ans après avoir chassé Flycam Inter, le Cameroun permet à Zejet de concurrencer Camair Co

Transport aérien : six ans après avoir chassé Flycam Inter, le Cameroun permet à Zejet de concurrencer Camair Co

by EDC
0 comment

Zejet pourra-t-elle réussir là où Flycam Inter a échoué en 2016 ? En tout cas de sources officielles, Zejet a reçu le 12 octobre 2022 la licence d’exploitation aérienne numéro 000150 des mains de la Cameroon civil aviation authority (CCAA), qui a déjà donné l’information à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna).

Sur Google, aucune information profonde sur Zejet n’est disponible. L’entreprise a été créée il y a un an.  Selon la CCAA, la nouvelle compagnie sera active sur le transport  des passagers au niveau local et à l’international, tout comme la messagerie, le fret sont assurés. Zejet pourrait débuter ses activités dans six mois.  La flotte, indique-t-on, est constituée d’un appareil d’Embraer ERJ-145  de 49 sièges, un MSN 145178 de même capacité, d’autres appareils sont dans le pipe.

Zejet vient rouler sur les platebandes de Camair Co, la compagnie aérienne nationale qui, depuis sa création, fait du surplace. Comme Camair Co, la nouvelle compagnie en téléchargement, veut desservir Douala, Yaoundé, Garoua et Maroua. Des lignes très rentables, de l’avis d’Ernest Dikoum, du temps où il manageait le seul transporteur aérien national. Une préférence qui pourrait donc mettre à mal Camair Co.

Flycam Inter

C’est la seconde fois en six ans que le Cameroun ouvre son espace aérien à une entreprise donc le but est de concurrencer Camair Co. Car en 2016, la CCAA donne l’agrément Fly CamInter, dont le nom commercial est EQUA 2C. Des patrons, de cette compagnie, aucun nom ne filtre. Juste, explique-t-on à la presse lors d’un échange, qu’elle est détenue à 51% par un privé camerounais. La compagnie annonce vouloir desservir les lignes que vise Zejet actuellement. Elle occupe un immeuble à Akwa, quartier commercial de la capitale économique.

L’affaire va se limiter à l’annonce et aux bonnes intentions. « Les activités de la compagnie aérienne AQUA 2C, qui entend opérer sous le nom commercial de Fly CamInter sont suspendues à compter du 24 mars 2016 pour non-conformité à la réglementation en vigueur », viendra trancher un communiquer de Edgar Alain Mebe Ngo’o, alors ministre des Transports.

Des indiscrétions-pour se dédouaner-, l’on apprendra que EQUA 2C a reçu sa licence d’exploitation en 2013, son certificat de transport aérien en 2014. Et en 2015, l’entreprise connaîtra un changement d’actionnaires. La suspension de ses activités consistait à mener une enquête de moralité sur les nouveaux patrons camerounais. Mais pour d’autres sources, le pouvoir ne pouvait pas demander la restructuration de Camair Co et en même temps lui imposer une rude concurrence.

Aloys Onana

You may also like

Leave a Comment

Economie du Cameroun

Bulletin d'Information

Abonnez-vous à notre newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles publications. Restons à jour!

Articles Récents

@2022 – Tous Droits Réservés. Conçu et Developpé par DesignItechs
LinkedIn20
LinkedIn
Share
Instagram
×

Bienvenu sur notre site

Cliquez juste en dessous pour discuter

×